Maintenir des programmes immobiliers 2020 respectueux des indicateurs financiers et environnementaux ?

Les programmes immobiliers de l’année sont impactés par la crise sanitaire. Les professionnels de l’immobilier d’entreprise ajustent au mieux leurs feuilles de route. Mais quels réflexes adopter ? Quelles options prendre pour maintenir un cap 2020 conforme aux projections ? Alexandre Hamard propose des solutions dans le cadre des journées digitales de l’immobilier.

 

Depuis 4 ans, le Groupe PATRIARCA, expert en programmes immobiliers est partenaire du Gala de l’immobilier. Ce rendez-vous annuel, organisé par Agora Managers, réuni habituellement les professionnels de l’immobilier lors d’un gala. Crise sanitaire oblige, cette année ce temps fort a eu lieu en ligne.

Alexandre CARRE, intervieweur, Alexandre HAMARD Directeur commercial du Groupe PATRIARCA et Jean-Philippe Doyen Président SIXT SAS France échangent sur les indicateurs financiers et environnementaux qui impactent les programmes immobiliers.

Replay du webinar :

                     

programmes-immobiliers-journées-digitales-immobilier-@patriarca

Comment le groupe PATRIARCA a réagi ; traversé la crise ?

Le Groupe Patriarca a réagi avec pragmatisme et réactivité pour affronter cette crise inédite. Une fois les salariés sécurisés, les premières actions ont porté sur les attentes des clients.

 

Dans un premier temps, notre volonté de rassurer nos clients a été notre principale préoccupation. Nous avons apporté des réponses concrètes telles que :

  • Le report de loyers sur les sites où nos clients sont locataires
  • Le gel des travaux prévus (même ceux planifiés, commencés)
  • La mise en place d’une cellule de maintenance pour les dépannages d’urgence (sécurité)

Dans un second temps, nous avons préparé la reprise et accompagné nos clients pour leur apporter souplesse et flexibilité dans un contexte de survie économique.

Et dès la mi-avril, nous relancions les programmes immobiliers qui pouvaient l’être, selon les conditions sanitaires exigées par la réglementation, et les nouveaux protocoles COVID 19 mis en place par PATRIARCA.

De son côté, SIXT a été impacté par cette crise soudaine qui se situe au carrefour de deux secteurs : les transports et le tourisme. L’entreprise a tout de suite adapté ses couts à la réalité de l’activité économique :

  • Chômage technique ou télétravail
  • Report d’achats
  • Reprise de véhicules par les constructeurs
  •  Allégement des charges

Avec un objectif prioritaire : la sécurisation de ses salariés.

programmes-immobiliers-journées-digitales-chantier@patriarca

Quels enseignements tirer et comment le Groupe PATRIARCA appréhende l’après COVID ?

Résilience et créativité. Tout comme ses clients, PATRIARCA Entreprise se réinvente pour proposer davantage de flexibilité et réduire toujours plus son impact sur l’environnement. Plus que jamais le Groupe reste proche de ses clients et les guide dans les difficultés qu’ils traversent.

Nouvelles économies ; nouveaux formats (magasins, agences, bureaux…) : nous les accompagnons dans la poursuite de leurs objectifs : réduction des couts énergétiques, aménagement des espaces, réduction des investissements travaux, réduction des surfaces ou baisse de loyers …

 

Programme immobilier : quelles dispositions pour accompagner un client ?

Comme souvent, écoute et empathie règlent les crispations et les malentendus. La stratégie commerciale de Patriarca repose sur la rapidité des échanges suivis d’effet constructifs. Une bonne relation client réside dans la compréhension des enjeux, la réciprocité des efforts.

Pendant la crise sanitaire, il s’agissait d’évaluer l’impact des annulations, le report des projets pour tenir compte de la demande réelle, les réalités financières ou le maintien d’une activité même ralentie.

 

« Être partenaire dans les bons et les mauvais moments, c’est répondre favorablement aux attentes du client et s’adapter en bonne intelligence avec les sous-traitants qui constituent la chaine de valeur de l’entreprise » confirme Alexandre Hamard.

 

Les échanges ont permis de trouver un équilibre dans l’attente d’un rebond salutaire post-crise. Dans ces situations, il est nécessaire de voir loin et de miser sur le professionnalisme des clients, d’avantage perçus comme des partenaires.

4 axes macro-économiques pour soutenir les programmes immobiliers et accompagner nos clients.

1.     Fonction du site : rebrasser les m2, redistribuer ou réduire les surfaces, relocaliser les sites …

2.     Flux : le digital explose et entraîne une optimisation des coûts comme le télétravail qui modifie les habitudes de travail. La politique de mobilité : accès bureau et parking seront à adapter …

3.     Environnemental : tenir compte des politiques RSE de chaque entreprise, construire proprement, penser des constructions industrialisées pour favoriser l’écoconception et limiter les déchets ; maîtriser les dépenses énergétiques ; installer des bornes électriques. Ou encore appréhender le volet « santé », un sujet qui devient un passage obligé en raison de la qualité de l’air et du confort attendu.

4.     Économique : penser macroéconomie, rationaliser les couts, rechercher des modèles économiques flexibles …

« Aujourd’hui, nous sommes loin des relations client/fournisseur usuelles. Nous nous posons avant tout en partenaire à l’écoute des projets. Nous apportons des solutions adaptées à l’activité des entreprises que nous conseillons » précise Alexandre Hamard.

 

L’objectif du Groupe PATRIARCA est de créer un climat de confiance pour :

  • Trouver des solutions aux difficultés du moment
  • Travailler ensemble pour créer de la valeur ajoutée
  • Créer une relation dans un écosystème fiable et solidaire
  • Trouver des solutions communes profitables à l’ensemble des acteurs
  • Échanger sans tabou et travailler en réciprocité pour optimiser les échanges

programmes-immobiliers-journées-digitales-@patriarca

À quand un retour à la normale pour les programmes immobiliers ?

Après plusieurs mois d’activité réduite, la crise sanitaire est certes une épreuve mais également une opportunité ! Elle est l’occasion de revoir les processus internes et l’organisation générale de l’entreprise. Des restructurations qui peuvent ouvrir sur de nouvelles parts de marché, des segments clients émergents.

Du côté de chez Sixt, on innove avec de nouvelles formules : possibilité de louer un véhicule avec abonnement autant de fois qu’on le souhaite ; ne plus posséder le véhicule ou opter pour un véhicule électrique. La plateforme « Sixt one » quant à elle, propose un système d’autopartage de moyens de locomotions. Là encore, c’est la flexibilité de l’entreprise qui autorise ces choix audacieux.

Autant d’options qui impactent les programmes immobiliers. Les entreprises s’adaptent à de nouvelles pratiques et usages. Ces contraintes liées à la crise sanitaire réduisent le marché sur le cours terme mais sont prometteuses de croissance sur le long terme.

Certes les plans de développement sont majoritairement stoppés. Incontestablement, les surfaces des magasins et les zones de stocks vont diminuer toutefois les nouveaux locaux vont apporter plus de souplesse, une baisse des loyers et des consommations d’énergie … Finalement, la crise sanitaire n’a fait qu’accélérer l’arrivée d’un mouvement de fond déjà amorcé.

Toujours plus de conseils dans l’évolution des programmes immobiliers

Dans ce contexte instable, la notion de conseil prédomine. Les actifs immobiliers font partie intégrante de la stratégie et des orientations prises par les entreprises. Les enjeux financiers sont colossaux.

Le Groupe PATRIARCA accompagne les réflexions de ses clients à la recherche d’économies mais aussi autour du « propre et du vert ».  Ces deux facteurs clés sont des leviers vertueux de sortie de crise. Ils offrent des conditions intéressantes de résilience et de progrès.

La maintenance préventive est plus que jamais de mise. Plus matures, les clients ont compris l’intérêt d’entretenir leurs équipements plutôt que de les réparer en urgence ou de les changer. L’anticipation devient source d’économie.

Audit et monitoring des bâtiments sont des actions à conduire en priorité. Ils permettent d’identifier les dysfonctionnements d’un site et de poser le bon diagnostic. Pour conduire la bonne action et innover dans la gestion de ses biens immobiliers, il faut pouvoir bénéficier des meilleurs conseils.

2 à 3 heures suffisent pour faire l’audit d’un bâtiment de 800 m2. Une intervention, telle que le remplacement d’un éclairage traditionnel par du LED, assure des économies à effet immédiat (consommation électrique divisé par 3). De plus elle résout, par la même occasion, des contraintes de sécurité et un besoin de confort, pour les collaborateurs et clients.

Le groupe PATRIARCA, de par la variété de la typologie de ses clients, est amené à traiter de nombreuses situations qui lui confèrent une expertise immobilière reconnue et appréciée.

 

Quels impacts sur la gestion de l’immobilier ? 6 mesures à prendre d’ici fin 2020

  • Rationaliser les coûts : challenger les fournisseurs et les partenaires pour obtenir des prix attractifs
  • Déclencher des audits énergétiques pour accompagner des solutions financières
  • Réaliser des économies d’échelle pour faire un effet de levier
  • Opter pour des matériaux bio-sourcés et sains (peinture sans COV* par exemple)
  • Penser les constructions avec des matériaux industrialisés faciles de mise en œuvre et moins producteurs de déchets
  • Maintenir et optimiser le tri des matériaux

La crise a d’ores et déjà renforcé des partenariats et permis d’approcher de nouveaux marchés comme le bio ou les fournitures de bureau. Elle crée également un sentiment d’urgence et nécessite d’être à l’écoute des opportunités créées par le digital ; créateur de valeur ajoutée. Elle touche incontestablement l’organisation du travail avec l’essor du télétravail.

En revanche, elle ne modifie pas le fond de la relation partenariale instaurée par le Groupe PATRIARCA. Elle demande un ajustement de la « voilure » pour trouver un juste équilibre. Mais finalement n’est-ce pas tout simplement la vie de l’entreprise ?

 

En savoir plus :

Visiter le SIMI en décembre 2020 – Se réinventer ensemble et mixité des usages sont au programme.

 

* peinture sans COV : peinture sans composés organiques volatils